La Musique de Disney - Un Héritage en Chansons

Johnny Fedora et Alice Blue Bonnet (6'21)

Musique de Allie Wrubel et Charles Wolcott
Paroles de Ray Gilbert
Arrangée par Victor R. Schoen
Adaptation française de Jacques Plante et Marc Lanjean
Interprétée par Edith Piaf et les Compagnons de la Chanson

Alice et Johnny, c'est ainsi qu'on nomme
Dans la vitrine du grand bazar
Un beau chapeau d'homme et un petit bonnet bleu
Près de lui posé par hasard

Il lui chantait des romances
Lala-la, lala-la, lala-la
En rêvant d'un carton immense
Pour pouvoir habiter tous les deux

Oui mais la malchance
Entre dans la danse
Cela devait venir tôt ou tard
Le chapeau de femme
Est vendu en réclame
Pour trente-cinq francs trois quarts

Johnny, Ô Johnny
Ton petit bonnet bleu
S'en va des larmes plein les yeux
Mais garde confiance
Avec l'espérance
Et tout finira pour le mieux

Le pauvre Johnny a des idées noires
Dans la vitrine du grand bazar
Pourtant un beau jour
Il séduit à son tour
Un monsieur passé par hasard

Parmi la foule il appelle
Lala-la, lala-la, lala-la
Croyant reconnaître sa belle
Oh, chaque fois qu'il croise un bonnet bleu

Il cherche sa belle
Depuis les ruelles
Des vieux faubourgs jusqu'aux grands boulevards
Quand il croit entendre sa voix douce et tendre
Cela lui donne le cafard

Johnny, Ô Johnny
Ton petit bonnet bleu
Peut-être vit sous d'autres cieux
Mais garde confiance
Avec l'espérance
Et tout finira pour le mieux

[interlude]

Mais les jours passent
Rôdant l'âme lasse
Il revient parfois vers le grand bazar
Battu, repoussé
Roulant sur le pavé
Pauvre Johnny n'a plus d'espoir

Sa belle Alice aux yeux tendres
Lala-la, lala-la, lala-la
Jamais plus ne pourra l'entendre
C'est la fin de son rêve si doux

Un livreur de glaces
Le taille et le place
Sur la crinière d'un de ses chevaux
Comment est coiffé
Le cheval d'à côté ?
C'est Alice au regard si beau !

Johnny, Ô Johnny
Et toi cher bonnet bleu
Vous êtes réunis tous les deux
Vous avez gardé confiance
Avec l'espérance
Vos rêves seront toujours bleus

Et vos rêves seront toujours bleus

© 1946 Walt Disney Music Company / Editions musicales Peter Maurice.
Tous droits réservés. Copyright international protégé.

Second doublage 1992, adaptation française de Luc Aulivier

Johnny Capelo rencontra Capeline
Dans une vitrine près du pont de Brooklyn
Elle fit les yeux doux au gentil chapeau mou
Il en devint amoureux fou

Johnny chantait à tue-tête
A la belle au regard de velours
Ils bâtiraient une maisonnette
Et lui ferait des petits bonnets d’amour

Mais Johnny Capelo perdit sa Capeline
Dans cette vitrine près du pont de Brooklyn
Une cliente la remarqua, l'essaya
L’emporta pour vingt-trois dollars trente-trois

Johnny, oh Johnny, mon amour et ma vie
Pour toujours je serai là à toi
Il faut garder l’espoir
L’espoir de nous revoir
Un beau jour nous serons réunis

Johnny Capelo pleurait sa Capeline
Dans cette vitrine près du pont de Brooklyn
Quand un coup de poing l’assomme
Et lui redonne la forme d’un Stetson à l’Otis Carlson

Aussi joyeux qu’un rossignol
Johnny danse en cadence comme un fou
Il se [...] des gens et [...]
Je cherche quelqu’un mais c'est pas vous

Il chercha Capeline
Dans les rues de Brooklyn
Du Bronx, de Queens et de Manhattan
Il n’y croyait plus
Quand sur Cinquième Avenue
Il entendit cette chanson

Johnny, oh Johnny, mon amour et ma vie
Pour toujours je serai à toi
Il faut garder l’espoir
L’espoir de nous revoir
Un beau jour nous serons réunis

Johnny la déprime vient traîner sa débine
Près de la vitrine du vieux pont de Brooklyn
On balaie les ordures
On écrase les galures
Pour les clochards la vie est dure

Un fol espoir le ravive
Capeline, Capeline, Capeline
La la la la la la
Et plus il descend vers l’abîme
Plus il va de dégoût en égout
Et la chance se passe
Quand un marchand de guêtres ramasse
Et le place sur son vieux cheval

C’est l’instant sublime
Où Johnny et Capeline
Vont pouvoir s’unir pour toujours

Johnny Capelo épousa Capeline
Enfin réunis pour toujours
Ils ont gagné leur grand bonheur
Alors on les voit haut
Capeline et Johnny Capelo
On vous salue d’un grand coup de chapeau.