La Musique de Disney - Un Héritage en Chansons

Tigrou, un des copains de Winnie l'Ourson a le blues. Lui qui aime tant faire des bonds voudrait bien un ami qui puisse, comme lui, sauter dans tous les sens. Ce dont il rêve, au fond, c'est d'une famille. L'aide que ses amis vont essayer de lui apporter va s'avérer riches en initiatives désastreuses... Winnie est un peu comme les contes de fées de notre enfance : il ne change pas et nous ramène à la quiétude d'un récit hors études de marché et hors modes, ce qui fait tout son charme. Et sans doute aussi sa pérénité. Les studios Disney l'ont bien compris en ne cherchant jamais à moderniser ou à relooker le petit ourson gourmand. Du coup, avec ses allures de dessin animé à l'ancienne, son trait candide, ses courbes douces, ses couleurs vives et ses décors neutres (ouf ! pas de palette graphique pour les fonds !), l'animation, moins racoleuse que dans bien des longs métrages, respire. Et nous offre une véritable cure de jouvence.
Xavier Leherpeur, Ciné Live

Depuis Winnie l'Ourson et l'Arbre à Miel (1966), premier film des studios Disney sur la bébête inventée par l'écrivain A.A. Milne, Winnie et son ami Tigrou sont deux valeurs sûres de l'imaginaire enfantin. Pour construire un long métrage autour du seul félin, la Californienne Jun Falkenstein, dont c'est le premier film d'animation, a décidé de donner une profondeur émotionnelle à Tigrou, déprimé par l'absence de sa famille. Mais ce léger plus narratif, renforcé par un relookage des graphistes japonais de Disney et les compositions musicales des frères Sherman (Mary Poppins), n'apporte rien de nouveau par rapport aux nombreux films déjà consacrés à l'ourson. Un dessin animé musical peu novateur donc, et interdit surtout aux plus de 8 ans.
J.-B. D., Première