La Musique de Disney - Un Héritage en Chansons

L'Homme Rêve (Je Vis et Mène une Vie Aisée) (Un Morceau de Sucre) (4'28)

Musique par Richard M. Sherman et Robert B. Sherman
Paroles par Robert B. Sherman et Richard M. Sherman
Adaptation française de Christian Jollet
Interprétée par Roger Tréville (Mr Banks) et Michel Roux (Bert)

(George Banks:)
L'homme rêve, il aime se comparer aux géants
Et voir gravé son nom sur le mur du temps
Avant que le mortier de son zèle
Ait une chance de durcir
La coupe s'éloigne de ses lèvres
Sa flamme est soudain soufflée
Et tout devient et ruines et abîme

(Bert:)
Dans la vie y'a parfois des coups durs. Voilà la vérité.

(George Banks:)
Vous savez ce que je crois ? C'est cette femme, Mary Poppins
Depuis le moment où elle a passé notre seuil, l'ordre normal des choses a été troublé.


(Bert:)
Comment... Mary Poppins ?

(George Banks:)
Oui, il n'y a aucun doute.

Un monde très calme, bien en ordre, exemplaire
Tel était le mien quand elle a tout brisé
Et pour moi les ambitions sont maintenant bien mortes
J'avale une pilule bien cruelle

C'est la faute de Mary Poppins ! J'en suis sûr !

(Bert:)
Et ben... Je connais bien la personne dont vous parlez
Mary Poppins c'est la femme qui chante...


Le morceau de sucre est bien à suggérer
Il change le pain et l'eau aussi en thé et cake

(George Banks:)
Oui, c'est exactement ce que je veux dire
Elle change en effet le pain et l'eau en thé et en cake
Étonnez-vous après cela qu'il y ait de la pagaille ici !


(Bert:)
Un morceau de sucre rend plus doux le chemin
Et vous devez en manger votre part chaque matin

Dans certains cas, ce morceau de sucre est bien amer

(George Banks:)
Savez-vous ce qu'elle a fait ? À présent je le sais
Elle s'est arrangée pour que je conduise les enfants à la banque
Et ça été la source de tous mes ennuis


(Bert:)
Quoi ? Elle a osé vous conseiller de sortir vos enfants !

(George Banks:)
Oui !

(Bert:)
Ouh, c'est pas croyable. Un monsieur comme vous qui a tant d'importantes choses à faire.
Oh, ça c'est inouï ! Et puis enfin, songez que vous avez de grosses responsabilités
Et vous êtes un homme très important


Oui mais quand les gosses se mettent à crier
Vous n'avez pas le temps de les distraire
Regardez pourtant leurs petits sourires
Qui vous disent qu'ils sont fiers
Parce que leur père sait toujours bien ce qu'il faut faire

(George Banks:)
Oui, évidemment, cependant...

(Bert:)
Oh mais si je vous assure

Pendant qu'on gagne, gagne, gagne sa situation
Jeunesse s'éclipse et glisse comme du sable
Les gosses ont grandi et puis se sont envolés
Il est trop tard pour leur donner

Juste ce morceau de sucre qui vous aide la médecine à couler
La médecine à couler, médecine à couler

Bon. Au revoir, patron. Navré pour le dérangement.

© 1963 Wonderland Music Company, Inc. (BMI) Copyright renouvelé
Tous droits réservés. Copyright international protégé.