La Musique de Disney - Un Héritage en Chansons

Cruella d'Enfer (3'08)

Paroles et Musique de Mel Levin
Adaptation française de Henry Lemarchand
Interprétée par Jean Cussac avec Roger Rudel, Claude Chantal et Lita Recio

(Roger:)
Oh... C'est sûrement Cruella. Ta chère compagne de classe, Cruella d'Enfer. C'est ça !

Cruelle diablesse
Cruelle diablesse
Elle jette tant de sorts
À toute la ville

(Anita:)
Oh ! Roger

(Roger:)
Chacun a le frisson
Dès qu'il la voit
Cruelle, cruelle

Elle semble une araignée
Guettant sa proie

(Anita:)
Roger, si elle t'entendait !

(Roger:)
Cruelle, cruelle diablesse

(Anita:)
Ouvrez-lui, nanny.

(Cruella:)
Anita chérie.

(Anita:)
Comment vas-tu ?

(Cruella:)
Oh mal, très mal, chérie, je suis comme d'habitude démoralisée.
Où sont-ils ? Où sont-ils ? Où sont-ils pour l'amour du ciel !

(Anita:)
Mais, Cruella, qui ça ?

(Cruella:)
Les bébés chiens ! Les bébés chiens ! Je ne suis pas venue ici pour rien. Où sont les chiots ?

(Anita:)
Oh, il y en a bien encore pour trois semaines. Ces choses-là ne se font pas sur commande.

(Cruella:)
Oh, oh, Anita, toujours aussi fine. Oh, ici, chien, ici ! Ici, chien !

(Anita:)
Cruella, tu as un nouveau manteau de fourrure ?

(Cruella:)
Oh, ma seule et unique passion. J'adore les belles fourrures. Je n'aime que ça au monde. Oh, quelle femme dans cette vallée de larmes pourrait ne pas aimer les fourrures, chérie ?

(Anita:)
Oh, je serais contente d'en avoir mais il y a tellement d'autres choses...

(Cruella:)
Modeste et charmante, Anita ! Je sais, je sais que malgré sa laideur cette maison est, à tes yeux, un palais et que, pour toi, Roger est un prince des mille et une nuits.

(Anita:)
Oh, Cruella.

(Cruella:)
Tu as heureusement tes amis tachetés pour compenser... euh, euh... Oui, j'avoue qu'ils ont un pelage absolument magnifique.

(Anita:)
Veux-tu une tasse de thé, Cruella ?

(Cruella:)
Oh, je suis navrée, chérie, mais je n'ai pas le temps. Dis moi, quand les chiots seront nés, tu me préviendras, n'est-ce pas ?

(Anita:)
Oui, Cruella.

(Cruella:)
Oh, n'oublie pas, c'est une promesse, alors je te dis à bientôt, dans trois semaines. Au revoir, chérie !

(Anita:)
Oh.

(Roger:)
D'abord on prend Cruelle pour un diable
Et puis après avoir reçu le choc
Soudain on s'aperçoit
Qu'elle est là devant soi
Vous guettant suspendue sous un roc

(Anita:)
Allons, Roger !

(Roger:)
Comme un vampire
Qui vous fait frémir
Il faut qu'on l'enferme
Dans une cage de fer
Je n'en connais pas qui soit plus perverse
Que cette cruelle diablesse

© 1959 Walt Disney Music Company (ASCAP). Copyright renouvelé.
Tous droits réservés. Copyright international protégé.