La Musique de Disney - Un Héritage en Chansons

"Il n'est au monde qu'une seule chose que l'or ne puisse acheter... les battements joyeux et spontanés de la queue d'un chien" Josh Billings - C'est donc à tous les chiens, qu'ils soient de luxe ou de pauvres hères, que ce film est respectueusement dédié -

La légende raconte que c'est en 1925 que Walt offrit à sa jeune épouse un chiot dans une boîte à chapeau pour s'excuser d'avoir raté un rendez-vous à dîner. Le département scénario du studio aimait cette image d'un chiot dans une boîte à chapeau et voulait en faire un court métrage, mais en 1943, l'idée du court métrage se transforma en un long métrage d'animation, une comédie romantique sur une cocker bien élevée et un clochard.

Note du producteur

Comme je commençais ma recherche pour la restauration de la bande originale de La Belle et le Clochard, je fus amené à penser qu'aucun des différents éléments de la musique n'existait sans les effets sonores du film mixés sur les pistes. En désespoir de cause, je parcourais les pages de l'inventaire et tomba sur un groupe d'éléments identifiés seulement par des numéros de code de production. Sans rien à perdre, je transférais ces mystérieuses bobines sur une cassette audio numérique. Quand enfin j'ai pu entendre le résultat, je fus enchanté de découvrir que ces nombreuses pistes contenaient non seulement toute la musique mais aussi les pistes séparées de chants solos et choraux.

En ayant tous ces éléments à ma disposition, je possédais une aisance rarement trouvée dans les différentes restaurations des premiers Disney. Mais avec plus d'aisance venait une tâche encore plus ardue ! Comme beaucoup de musique de films, La Belle et le Clochard était enregistré en de petits segments, généralement pas plus qu'une phrase musicale durant quinze ou treize secondes, parfois moins. Après avoir monté ces phrases musicales ensemble dans une expérience musicale plus cohérente et plus audible, j'ai synchronisé chaque élément de voix avec la musique, ainsi que les pistes des voix secondaires et des choeurs. Chacune fut alors nettoyée de bruits parasites, égalisée puis remixée numériquement. Bien que toute la production fut enregistrée en son monophonique, ces différents éléments me permirent de créer un effet stéréo sur trois des chansons : "La Chanson des Siamois" dans laquelle j'ai pu séparé les chats ; "Bella Notte" pour laquelle nous avons deux pistes de chanteurs solos, une piste de musique et deux pistes de choristes ; enfin, le "Final" qui a cinq pistes de chant et une piste de musique.

Pour finir, cette restauration devient ainsi la version de la bande sonore la plus nette et la plus lumineuse de ce chaleureux classique ainsi qu'un véritable témoignage du talent d'Oliver Wallace, Sonny Burke et bien sûr de Miss Peggy Lee.

Randy Thornton,
Producteur de la Restauration Digitale
5 juin 1997  

L'année 1955 vit la sortie de La Belle et le Clochard, le premier long métrage de Disney en cinémascope. L'histoire se situe dans un milieu jusqu'alors inconnu des films d'animation de Disney, à savoir la banlieue d'une ville américaine de taille moyenne, dans les premières années du XXème siècle. En fait, c'est dans un cadre semblable que Walt Disney a probablement vécu lorsqu'il livrait les journaux dans son enfance. Le récit de la relation entre Lady - une chienne de race née du bon côté de la vie - et le Clochard - un cabot des quartiers pauvres - est solidement construit et magnifiquement raconté. Les artistes de Disney ont eu l'excellente idée de donner des personnalités humaines aux principaux personnages canins tout en leur conservant les particularités du comportement animal qui étaient nécessaires pour que le film soit convaincant. Les problèmes techniques ne furent toutefois pas absents. Le format allongé du cinémascope interdisait qu'un personnage occupe à lui seul un gros plan et obligeait, dans un plan d'ensemble, à disperser suffisamment les personnages pour éviter les vides sur l'écran. Les maquettistes surmontèrent très habilement ce problème. Ainsi, à l'instar de Cendrillon (1950), La Belle et le Clochard doit être considéré comme l'un des deux plus grands films d'animation des années cinquante.
Christopher Finch, L'Art de Walt Disney : de Mickey à Mulan

La Belle et le Clochard vont s'aimer aux accents d'un accordéon au restaurant italien, lors d'une des séquences les plus marquantes de la panoplie Disney. Les chansons furent d'ailleurs l'oeuvre de Sonny Burke et de la star Peggy Lee. La chanteuse de Fever connut la célébrité en 1938, avec le groupe de Benny Goodman dans Why don't You Right ? Elle poursuivait une carrière internationale quand, en 1952, elle fut engagée par Disney. Elle avoue son immense plaisir à avoir travaillé avec Walt Disney dont elle admirait le dynamisme : "Lors de notre première réunion, il nous a demandés de faire des suggestions quant aux moments où les chansons devraient apparaître. Nous avons donné notre opinion, et tout ce que nous avons conseillé a été conservé". Cinq furent ainsi composées dont les plus entendues dans le film : Belle Nuit et La Chanson des Siamois, sans oublier le jazzy Il se Traîne (He's a Tramp).
La belle Peggy du saloon. Peg figure la fameuse chienne qui fait son numéro de charme dans une des cages de la fourrière. Dans le genre, danseuse de cabaret, elle fut plus qu'inspirée par Peggy Lee, elle est Peggy Lee (voir le nom même), ce qui ravit la chanteuse. Ce personnage n'a vu le jour que pour utiliser une chanson aimée de tous, écrite par le tandem Burke/Lee. Eric Larson, toujours aidé de Peggy Lee, réalisa là encore du travail de qualité pour rendre les déhanchements typiques des danseuses de revue.
Peg est entourée de chiens de fourrière d'horizon divers et bien attachants, qui évoquent des ethnies représentées aux États-Unis : un Mexicain (le chihuahua Pedro), un Russe (le barzoï). Tous d'un graphisme remarquable, ils forment un groupe harmonieux dans un choeur mémorable sur l'air de Home Sweet Home.
Christian Renaut, De Blanche-Neige à Hercule

Piste Titre Compositeurs

1. Titre Principal (Belle Nuit) (Peggy Lee-Sonny Burke / Charles Level) / Les Battements de la Queue d'un Chien (Oliver Wallace)
2. Paix sur la Terre (Peggy Lee-Sonny Burke / Charles Level)
3. Elle a un ruban (Oliver Wallace) / Lady au Lit (Oliver Wallace) / Quelques Matins plus Tard (Oliver Wallace)
4. Dimanche (Oliver Wallace) / Le Rat (Oliver Wallace) / Le Journal du Matin (Oliver Wallace)
5. Un Nouveau Collier (Oliver Wallace) / Trois Pas Par Ci, Deux Par Là (Peggy Lee-Sonny Burke / Charles Level) / Jock et César (Oliver Wallace) / C'est Jim Chéri (Oliver Wallace)
6. Quelle Belle Journée ! (Oliver Wallace) / Petit-Déjeuner chez Tony (Oliver Wallace)
7. Avis (Oliver Wallace) / L'Évasion (Oliver Wallace) / Les Beaux Quartiers (Oliver Wallace) / Un Bébé (Oliver Wallace)
8. Compte à Rebours Jusqu'à la Naissance (Oliver Wallace)
9. Le Premier Matin du Bébé (Oliver Wallace) / Qu'Est-Ce Qu'un Bébé ? (Peggy Lee-Sonny Burke / Charles Level) / La La Lou (Peggy Lee-Sonny Burke / Charles Level)
10. Le Départ (Oliver Wallace) / Tante Sarah (Oliver Wallace)
11. Chanson des Siamois (Peggy Lee-Sonny Burke / Charles Level) / Mais Qu'Est-Ce Qui Se Passe Ici ? (Oliver Wallace)
12. La Muselière (Oliver Wallace) / La Fuite de Lady (Oliver Wallace)
13. Ma Pauvre Chatounette (Oliver Wallace) / Ce N'est Pas Mon Chien ! (Oliver Wallace)
14. À Travers le Zoo (Oliver Wallace) / Un Castor (Oliver Wallace)
15. Libre et Sans Collier (Oliver Wallace) / Belle Nuit (Peggy Lee-Sonny Burke / Charles Level)
16. Il Fait Jour (Oliver Wallace) / Tu As Déjà Fait la Chasse aux Poules ? (Oliver Wallace) / Attrapée (Oliver Wallace)
17. Home Sweet Home (Henry Bishop-Thomas Payne-Wallace)
18. La Fourrière (Oliver Wallace)
19. Il a du Chien (Oliver Wallace) / Il se Traîne (Peggy Lee-Sonny Burke / Charles Level)
20. À la Niche (Oliver Wallace) / Le Retour du Rat (Oliver Wallace) / Accusé à Tort (Oliver Wallace) / Nous Devons Rattraper le Fourgon (Oliver Wallace) / Le Sacrifice de César (Oliver Wallace)
21. Le Petit Oiseau Va Sortir (Oliver Wallace) / Nous Avons de la Visite (Oliver Wallace)
22. Final (Paix sur la Terre) (Peggy Lee-Sonny Burke / Charles Level)