La Musique de Disney - Un Héritage en Chansons

Le Cavalier Sans-Tête (2'43)

Musique par Don Raye et Gene De Paul
Paroles par Gene De Paul et Don Raye
Adaptation française de
Interprétée par Daniel Beretta 

Que tous s'asseyent en cercle, et j'éluciderai pour vous les mystères de la nuit. Lorsque sous la lune blafarde se réunissent fantômes et sorcières pour leur nocturne cérémonie, ces choses ont des cornes et des yeux d'oiseaux, des crocs acérés aussi longs que ça.

Certains sont ventrus ! D'autres squelettiques !

Certains n'ont pas du tout de peau sur les os

Oh, oh, je te le dis camarade. Ce sont d'affreuses choses que l'on voit dans la nuit d'Halloween.

Quand les fantômes donnent une suprise-party
Les diables dansent, les diables rient
Les vampires qui nous font frémir
Le Cavalier sans-Tête est le pire

C'est l'homme sans trombine des nuits d'Halloween

A cheval, il dévale les chemins
Tenant sa tête dans sa main 
Les revenants en le voyant
N'en revenant pas s'enfuient en criant

C'est l'homme sans trombine d'Halloween

C'est vraiment bête, d'être sans binette
Tout le monde a peur de ce trouble-fête
Cette silhouette qui vit sans tête 
C'est l'esprit qui a perdu la tête

Ce vieux coucou aimerait beaucoup
Venir d'un coup nous couper le cou
C'est pourquoi chaque Halloween
Même les fantômes font une drôle de bobine

Il cherche une caboche, une jolie nuque
Tête de pioche ou tête de Turc
A perruque rouge ou violette
Ce cavalier est un chasseur de têtes

Et il file, file, sabre au clair dans le noir
Affilé comme un fil de rasoir
Frappant à l'aveuglette, l'homme sans tête
Que c'est bête quand on perd la tête

Si je raconte cette histoire
C'est que je l'ai rencontré un soir
Je ne lui ai posé aucune question
Sans hésitation, j'ai franchi le pont
Car de l'autre côté du pont
Les âmes noires n'ont plus de pouvoir

Alors faites attention ce soir
Prenez le pont, vous pouvez me croire
Car l'esprit est là qui nous guette
Il coupe, c'est net !, attention la tête !

Et il file, file, sabre au clair dans le noir
Affilé comme un fil de rasoir
Frappant à l'aveuglette, l'homme sans tête,
C'est trop bête quand on perd la tête

© Copyright renouvelé.
Tous droits réservés. Copyright international protégé.

PREMIER DOUBLAGE

Adaptation française de
Interprétée par José Bartel


Ecoutez-moi, je vais vous raconter, ce qui se passe dehors quand tout s'endort. A minuit les fantômes et les spectres grinçants se réunissent ténébreux et menaçants. Ils ont des cornes et l'oeil ardent, leurs bouches exhibent d'horribles dents.

Ils sont rouges! Ou albinos! !

Ou n'ont pas de peau sur les os

Ah ah ah, je vous le dis camarade, c'est vraiment malsain, de sortir le soir à la Toussaint.


Méfiez-vous des fantômes et des maudits
Qui font la nuit leurs diableries
Tous méchants, plus ou moins vampires
Mais le rêtre sans tête c'est le pire.

C'est vrai c'est l'assassin de la Toussaint.

Quand il va par monts et par chemins
En tenant sa tête dans sa main
Démons et spectres qui le voient
Poussent un cri et s'enfuient dans les bois

Fuyez mes frères le solitaire.

Il y a pas pire qu'un fantôme qu'on méprise
Personne ne l'aimant ça l'martyrise
Il jure à tous ceux qui le rejettent
Qu'un jour il s'offrira une tête

Sa tête l'embête il veut en changer
Il meure d'envie de l'échanger
Tous les ans crachant de haine
Il cherche une tête qui lui convienne

Il la veut couronnée de longs cheveux
Avec une raie au milieu
Rousse, blonde ou toute brune
Le rêtre sans tête en veut une

Avec un hic et un clip et un clic
Prends garde s'il complète son physique
Personne ne peut calmer cet aigri
Hélas il n'a plus sa tête à lui

Tout ça c'est vrai n'en doutez pas
J'ai rencontré ce fantôme là
J'avais des ailes aux talons
Et j'ai pris le large vers le pont
Sur l'autre rive, tout va bien,
Car le fantôme ne peut plus rien

Que ceux qui partent tout à l'heure
Passent le pont glacés de peur
Car ce que guette ce méchant rêtre
C'est votre tête, prudence, méfiance!

Avec un hic et un clip et un clic
Prends garde s'il complète son physique
Personne ne peut calmer cet aigri
Hélas il n'a plus sa tête à lui