La Musique de Disney - Un Héritage en Chansons

BAMBI
En 1928, la même année que naissait Mickey Mouse, l'histoire de Bambi d'après Félix Salten, le jeune faon qui avec ses semblables de la forêt fait l'expérience des dures mais joyeuses leçons de la vie, ravit le monde anglophone. C'était une histoire extraordinaire pleine d'émotion et d'aventure.

NOTE DU PRODUCTEUR

En restaurant la bande originale de Bambi, je reconstruisais l'enregistrement original en utilisant différentes sources : des pistes avec seulement trois éléments de musique, des pistes de musique diverse avec effets sonores, et le master de l'album de la bande originale de Bambi de Walt Disney Records. Vue l'âge de ces sources, vieilles de cinquante deux ans, peu d'ensembles d'éléments séparés totalement complets étaient disponibles. Dans beaucoup de cas, les morceaux de pistes avec choeurs étaient manquantes, et toutes les pistes des voix principales étaient perdues. En combinant le meilleur de toutes les sources disponibles, j'étais capable de remplacer un grand pourcentage des éléments manquants. Une fois assemblés, ils furent alors équilibrés, équalizés et nettoyés de tous bruitages, donnant ce qu'on peut considérer comme la version la plus complète et la plus pure au niveau sonore de la bande originale de ce classique intemporel.
Quand Bambi a été réalisé au studio à la fin des années trente, les cassettes audio magnétiques n'étaient pas encore développées. Par conséquent, quand on avait besoin d'un enregistrement de démonstration, les compositeurs et ingénieurs pressaient alors un disque (appellé un acétate et identique aux vieux disques wax 78-rpm) que Walt pouvait écouter.
Une chanson d'un de ces acétates de Bambi est incluse dans l'album en version originale américaine ; un enregistrement de démonstration de Raindrops (Gouttes de Pluie).
Dans la version préliminaire de Bambi, les gouttes de pluies chantaient elles-mêmes cette mélodie charmante quand elles tombaient joyeusement sur le sol, remplissant la terre d'eau. Cependant l'histoire progressant et continuant à évoluer, l'idée des gouttes d'eau chantantes fut abandonnée et une nouvelle chanson fut écrite.
Si vous laissez votre imagination vagabonder au travers des scènes furtives de l'un des moments musicales les plus mémorables du film, vous verrez immédiatement quels éléments de Raindrops ont influencé sur la version finale de Little April Shower (La Chanson de la Pluie).

Randy Thornton,
Producteur de la Restauration Digitale
27 janvier 1995

Bambi
Troisième film entrepris dans la foulée de Blanche-Neige (1937), Bambi (1942) représenta un défi nouveau : l'histoire était de loin la plus dramatique - tragique même, avec la mort de la mère du faon - sujet qui n'avait jamais été traité par Disney ; tous les personnages étaient des animaux, qu'il fallait animer de manière réaliste eu égard au caractère dramatique de l'histoire (des personnages caricaturaux auraient détruit tout effet dramatique).
Bob Thomas, L'Art de l'Animation, p90

L'esprit de Bambi posait de réels problèmes. Les choses furent donc affinées, à mesure que l'on réalisait combien l'émotion et le respect de la nature allaient servir de base au récit. La musique devait largement contribuer à véhiculer ces concepts, grâce à Frank Churchill et Ed Plumb.
Le vrai langage de ce film réside dans la musique, une bande sonore remarquable avec des sommets, telle la chanson Little April Shower et ses choeurs en canon pour la pluie. Churchill et le parolier Larry Morey avaient poussé le professionnalisme jusqu'à se rendre dans la High Sierra afin d'y trouver l'inspiration adaptée.
Bambi a été nommé aux Oscars pour la musique et les meilleures chansons de film.
Christian Renaut, De Blanche-Neige à Hercule, p65