La Musique de Disney - Un Héritage en Chansons

Quand John Lasseter, Ed Catmull et Steve Jobs me demandèrent de prendre les rênes de Ratatouille, le projet était déjà bien avancé et la tache de créer un tout nouveau script et une nouvelle histoire tout en adhérant à l'esprit de la production originale fut difficile.

L'équipe dont j'héritais était de haut vol, mais je savais que je devais y apporter à ce projet quelques uns de mes collaborateurs favoris si je voulais que le film soit comme il devait être. Ce qui nous amène à Michael Giacchino.

Mon amitié avec Michael est telle que l'inviter à se joindre à ce projet me fit plus d'effet que de demander à ses parents s'il pouvait sortir dehors et jouer. Il accepta et nous en vinrent immédiatement à parler du son que devait avoir le film ; alternativement imposant et intime, à la fois étranger mais aussi familier qu'un vieux refrain, romantique et drôle et triste et magique et...

... tant de choses. Finalement, nous avons essayer de la définir. J'étais en train d'écrire le scénario et je ne pouvais pas dire ce que c'était. Plus qu'aucun autre film que j'avais réalisé auparavant, Ratatouille a été fait instinctivement ; il devait l'être, puisque le temps de réflexion était passé avant mon arrivée.

Après le temps de production je me souviens seulement d'un moment un peu flou où j'étais réuni avec Michael, son orchestrateur Tim Simonec et toute l'équipe Giacchino dans le même studio d'enregistrement légendaire de la MGM où nous avions enregistrés Les Indestructibles.

Cérise sur le gâteau de cette magnifique musique, Michael avait écrit "Le Festin", un thème tout nouveau mais déjà indélibile, il ressemblait à un classique que j'entendais pourtant pour la première fois. En plus des maginfiques variations du "Festin" qui traverse tout le film, Michael avait l'idée de demander à la jeune chanteuse Française Camille de chanter une version vocale pour nous.

Au dernier jour de l'enregistrement, un Michael épuisé se tourna vers moi et me dit : "Bon Dieu, je ne sais pas ce que nous avons fait mais j'aime vraiment ça". En une phrase, il avait résumé ma propre expérience en faisant ce film, il confirmait ce que j'avais ressenti pendant des semaines, ce que chaque réalisateur espère le plus -

- cette musique et ce film vont parfaitement ensemble.

Brad Bird, réalisateur.