La Musique de Disney - Un Héritage en Chansons

C'EST DIFFICILE POUR MOI DE ME SOUVENIR D’UN MOMENT DE MA VIE SANS QUE MARY POPPINS DE WALT DISNEY N’EN FASSE PARTIE.


C’est le premier film que j’ai vu quand j’étais enfant, et à ce moment-là, j’ai été changé pour toujours - car il a ouvert la porte à mon amour pour la musique, la fantaisie et la magie du cinéma. Alors, imaginez ce que j'ai ressenti lorsque Disney m'a approché pour diriger une toute nouvelle suite musicale ... cinquante-quatre ans plus tard !

Mon rêve a toujours été de créer une comédie musicale originale spécifiquement pour le cinéma ; et pour « Le Retour de Mary Poppins », ce serait une aventure miraculeuse que Mary Poppins elle-même aurait imaginée. Bien sûr, tout cela a commencé lorsque P.L. Travers a introduit pour la première fois l'énigmatique nanny au monde en 1934, avec le premier des huit livres qui racontait ses aventures fantastiques avec la famille Banks, qui vivait allée des Cerisiers. À partir du matériel épisodique des livres supplémentaires, le défi consistait à créer un récit cohérent. J'ai choisi de placer la suite en 1934 (le Londres de l'époque de la Dépression du livre de Travers), vingt-quatre ans après le premier film. Les enfants, Michael et Jane Banks, ont grandi (Michael ayant trois enfants). Et lorsque la famille subit une perte personnelle, Mary Poppins revient pour aider la famille Banks à retrouver la joie et les merveilles qui leur manquent dans la vie.

Comme dans toute comédie musicale originale, tout est question de collaboration ; et j'ai eu la chance de constituer une équipe incroyable. En commençant par mon partenaire créatif inestimable, John DeLuco, qui a partagé chaque once de sa passion et de sa vision ; notre scénariste magistral David Magee ; et notre partenaire de production exceptionnel, Marc Piatt. Et bien sûr, il y a nos brillants auteurs-compositeurs Marc Shaiman et Scott Wittman. Comme vous le constaterez, leur travail avec la partition de Shaiman est intelligent, spirituel, émotionnel, drôle et, par-dessus tout, profondément ancré dans la narration. Tout à la fois, vous vous sentirez transportés dans le monde de Mary Poppins tout en vous offrant un traitement complètement nouveau. Et ce n'est que le début. L’équipe compte littéralement les meilleurs artistes, designers, musiciens, animateurs, etc. du monde, qui conçoivent et mettent tout en œuvre pour donner vie.

Et puis il y avait la grande question : qui pour incarner le rôle emblématique de Mary Poppins ? Eh bien, pour être honnête, ce fut la décision la plus facile à prendre. Car il n’y avait qu’une seule actrice pour moi, et c’était la "pratiquement parfaite en tout point" Emily Blunt. Et aux côtés d'elle dans le nouveau rôle de Jack Street est l’incroyable multi-talents Lin-Manuel Miranda. Les superlatifs me manquent pour évoquer le reste de la distribution de rêve qui inclut Ben Whishaw (Michael Banks) Emily Mortimer (Jane Banks), Colin Firth (Wilkins), Julie Walters (Ellen), Pixie Davies (Annabel), Nathanael Saleh (John), Joel Da (Georgie) et ... Meryl Streep (Topsy).

Nous avons également eu l'honneur d'accueillir deux légendes de Disney : l'illustre Angela Lansbury, en tant que Dame aux ballons, et le sans âge Dick Van Dyke, qui joue le rôle de M. Dawes, fils du vieux banquier qu'il a joué dans le film original !

En fin de compte, mon objectif était d’embrasser l’univers des livres et du film «Mary Poppins », tout en réinventant « Le Retour de Mary Poppins » d’une manière nouvelle avec une histoire et une musique originales. Il était également très important pour moi d'insister sur le thème suivant : à l'âge adulte, nous devenons désillusionnés, cyniques et oublions comment regarder la vie à travers les yeux d'un enfant.

Il y a eu un moment que je n'oublierai jamais lorsque Dick Van Dyke est arrivé sur notre plateau. Il se tourna vers moi et dit : « Je sens l’esprit exact que j’ai ressenti lorsque nous avons tourné le premier film. » Eh bien, le petit enfant en moi n'aurait pu rien demander de plus. Car, comme l'a dit Walt Disney lui-même, « ces films ne sont pas juste pour les enfants, mais pour l'enfant en chacun de nous ».

Rob Marshall, réalisateur du « Retour de Mary Poppins »

"ÇA VOUS DIRAIT D’ÉCRIRE LES CHANSONS ET LA MUSIQUE ORIGINALE D’UNE SUITE À MARY POPPINS?"

Lorsque Rob Marshall, John DeLuco et Marc Piatt nous ont posé cette question, nous avons eu le souffle coupé. Ayant grandi avec le film, il est - comme d’innombrables autres choses – presque sacré. Aurions-nous le courage, le chutzpah, d'assumer la suite de l'histoire, d'oser suivre les traces des chansons iconiques des frères Sherman et des arrangements impeccables de Irwin Kostal ?

Eh bien, nous avons mis de côté nos peurs et pris le projet comme un moyen d’écrire, à travers notre musique et nos paroles, une lettre d’amour au film original et à ses auteurs. Car nous savions que, sur ce point, nous avions toutes les munitions dont nous avions besoin, leur travail étant quelque chose que nous avons tant aimé et chéri toute notre vie.

Nous avons rencontré Rob, John et le scénariste David Manee, en parcourant tous les autres livres Mary Poppins de P.L. Travers, racontant les aventures dont la morale s’intègre parfaitement dans notre nouvelle histoire. Pour tout dire, ce furent des mois glorieux.

Ensuite, il était temps de s'asseoir et d'écrire !

Pour chaque endroit du film où il y a une chanson, nous en avons probablement écrit deux ou trois jusqu'à ce que nous sentions tous que les bonnes notes émotionnelles (tout autant que « Poppinseques ») étaient écrites. Ne jamais vouloir imiter les originaux, mais espérer aussi sentir une parenté, une continuité avec eux.

Heureusement, nous avons eu le casting d'Emily Blunt et de Lin-Manuel Miranda, et il ne pouvait y avoir deux autres muses aussi motivantes. Emily tournait toujours « La Fille du Train » et trépignait telle une petite fille pour savoir quand elle pourrait venir "essayer" les chansons, mais elle n'a jamais hésité à nous aider à trouver le bon ton pour la musique et les paroles qui conviendraient à notre nouveau film. Et Lin reviendrait avant les représentations de ce spectacle dans lequel il jouait ... quel est son nom déjà ? ah oui… « Hamilton ».

Le caractère spirituel d'Emily a été une grande inspiration et le don de Lin-Manuel pour sa dextérité verbale nous a permis, dans une chanson, d'écrire dans la grande tradition des patter songs du music hall britannique, tout en s'amusant avec le slang Cockney dans une autre. Et si vous vous demandez où nous avons trouvé l'expression "tortue à l’envers", elle provient directement du chapitre "Topsy-Turvy" du livre de P. L. Travers intitulé « Le Retour de Mary Poppins ».

Une fois nos chansons et le script non moins parfait de David entre les mains, nous avons tous pris l'avion pour commencer les répétitions en Angleterre, où nous avons vu Rob et John mettre l'histoire et les chansons sur pied, avec l'aide magistrale de nos experts superviseurs musicaux Paul Gemignani et Mike Higham et l’extraordinaire arrangeur de musique de danse, David Krone.

Quant à la distribution ! Se joignaient à Emily et Lin les exquis Ben Whishaw, Emily Mortimer et Julie Walters, ainsi que des caméos de Meryl Streep (I), Angela Lansbury (II) et enfin, Dick Van Dyke (III). Et ces adorables enfants, Pixie Davies, Joel Dawson et Nathanael Saleh, tous des pros à part entière.

Vint ensuite le plus grand plaisir que l'on puisse expérimenter : enregistrer ce genre de chansons et de musique originale avec un orchestre de 80 musiciens. Comme vous l'entendrez, les orchestrateurs, dirigés par Jeff Atmajian, Doug Besterman et Michael Starobin, se sont plongés chacun avec leur amour commun pour le son classique de « Mary Poppins » et de toutes les autres comédies musicales avec lesquelles nous avons grandi, chaque choix d'orchestration qu'ils ont fait est impeccable. Et les musiciens avec qui nous avons travaillé à Londres étaient la crème de la crème et, sous la direction de Paul Gemignani pour les chansons puis de Gavin Greenaway pour la musique originale, ils ont ensuite joué les mélodies et la musique originale avec plus de cœur et de virtuosité que je n’aurai jamais osé l’imaginer. Et tout cela a été magnifiquement enregistré par notre ingénieur Andrew Dudman, qui sait exactement où chaque note doit être placée.

Des centaines de personnes ont travaillé sur ces enregistrements : copistes, ingénieurs adjoints, pianistes de répétition ... regardez leurs noms dans le générique, car ils ont chacun notre amour et notre gratitude pour avoir toujours fait un effort supplémentaire pour donner à nos chansons et à notre musique originale le soin nécessaire pour faire avec plein d’espoir notre lettre d’amour s’envolant comme un cerf-volant dans le vent.

Et nous y voilà. Tout est terminé et prêt pour que vous les auditeurs puissiez le prendre, alors vous pouvez vous joindre à nous dans ce voyage merveilleux de retour à une époque où nous étions trop jeunes pour le sarcasme et l’ironie et tout simplement remplis de magie et de merveille pour la création de P.L. Travers qui nous apporte et continue de nous apporter. Grâce à Rob, John et Marc ce fut un rêve devenu réalité et maintenant, il est confié à vous et à vos enfants ... même s'il ne s'agit que de celui qui est en vous. J’oublie tous mes problèmes et hop, hop !

Marc Shaiman et Scott Wittman

Thème musical du Retour de Mary Poppins (1’38)

Lorsque Rob embaucha Scott et moi, il l'a fait sachant que je composerai aussi la musique du film. Et donc, je pense toujours en tant que réalisateur de films dramatiques et auteur-compositeur lors de la mise en musique de mes paroles et des paroles de Scott. Lorsque nous avons envoyé à Rob notre démo de "A-t-on Jamais Vu ça ?", je lui ai également envoyé une version avec moi au piano qui le jouait à la manière d'une musique originale. Cette démonstration de piano est ce qui a tout déclenché.

Le brillant Jeff Atmajian a ensuite orchestré ce solo de piano et nous avons créé une version numérique pour orchestre, dans laquelle Rob joue pendant qu’il parle l'exécutif dans notre intrigue, et tout s'est bien passé, nous avons obtenu notre feu vert.

Avant de commencer à tourner, Rob nous a ensuite demandé d’enregistrer cette version avec l’ensemble de l’orchestre. Il l’a utilisé en permanence pour créer l’ambiance. Et puis, cet enregistrement a été utilisé à merveille, à la fois pour le teaser et ensuite pour la bande-annonce complète du film.

Ainsi, bien que toutes les idées musicales qui y figurent soient utilisées tout au long du film, cet enregistrement spécifique ne figure pas dans le film lui-même. Mais nous voulions l’inclure ici pour commencer la musique à la moitié de ce CD, car c’est devenu notre bonne étoile.

Marc Shaiman